PQI 2015-2025 : À quoi s’attendre ?

PQIDans quelques semaines, le Conseil du Trésor dévoilera le nouveau Plan québécois des infrastructure (PQI) pour 2015-2025. À la lumière des investissements réalisés au cours de l’année, on peut réalistement voir quels seront les grands projets de 2015-2016. 

Par ailleurs, comme nous l’avons vu ici et , le PQI de l’an dernier était le tout premier à donner une liste complète des travaux et des investissements à venir pour une période de 10 ans. Il y a donc fort à parier que ce sera le cas cette année encore.

Notons toutefois que les investissements seront fortement diminués en 2015-2016. En effet, selon les prévisions budgétaires de 2014-2015, l’enveloppe ne sera que de 9,6 G$ en 2015-2016, comparativement à 11,5 G$ en 2014-2015, soit une baisse de près de 2 G$. On peut donc déjà dire que 2015-2016 sera une année de continuité, c’est-à-dire que peu de nouveaux projets seront lancés, mais on maintiendra les investissements pour les projets en cours de réalisation.

Voici une courte liste des projets qui figureront au PQI 2015-2025 :

  • Hôpital du Sacré-Coeur, à Montréal
  • Construction du centre multifonctionnel Robert-Guertin, à Gatineau
  • Reconstruction de l’échangeur Turcot
  • Centre hospitalier régional de Trois-Rivières, phase II
  • Projets de biométhanisations, un peu partout au Québec
  • Complexe des sciences de l’Université de Montréal

ATTENTION : L’exercice que nous faisons ici relève de la spéculation. Nous n’avons aucune information privilégiée nous permettant d’affirmer que tel ou tel projet recevront du financement. C’est plutôt la logique et la connaissance des processus de gestion de projets publics qui guident notre exercice. En ce sens, Solutions Antenne ne serait être tenu responsable des erreurs dans le présent article.

Pour des informations supplémentaires sur le PQI ou pour en connaître davantage sur nos services, contactez-nous !

signature-4

PQI 2014-2024 : Ce qu’on y apprenait

PQI

Cliquez pour obtenir le PDF du PQI 2014-2024

À l’aube de la publication du PQI 2015-2025, qui sera dévoilée dans les prochaines semaines, il est intéressant de voir ce que contenait son prédécesseur en terme de projets et de chantiers. Cela peut vous servir d’exemple pour éplucher le PQI 2015-2025 dès sa publication.

Comme on l’a vu, le PQI est une source d’information essentielle pour les entrepreneurs voulant obtenir de gros contrats auprès du gouvernement du Québec. Mais encore faut-il savoir le déchiffrer correctement.

Le PQI 2014-2024, publié en mai 2014, était le premier PQI à détailler les projets et les investissements à venir pour les 10 prochaines années. D’une valeur de près de 90 milliards de dollars, il rendait publics les grands chantiers qui serait entamé et poursuivi au cours de l’année. C’est quelque 11,5 G$ en projets de toutes sortes qui ont été octroyées cette année.

C’est du moins vrai en théorie, puisque les projets d’investissement du PQI sur une année ne sont jamais réalisés à 100 %. La proportion des investissements réalisés s’élève généralement à 95 %. Autrement dit, si 11,5 G$ avait été prévu cette année, on peut réalistement s’attendre à des investissements réels de quelque 10,9 G$. La hauteur réelle des investissements pour 2014-2015 sera connue dans le PQI 2015-2025.

Voici quelques-uns des grands projets qui ont reçu du financement dans le PQI 2014-2024 :

  • Réparation des murs et des plafonds du tunnel Ville-Marie et Viger à Montréal
  • Prolongement de l’autoroute 5 en Outaouais
  • Remplacement de voitures dans le métro de Montréal
  • Système rapide par bus sur Pie-IX, à Montréal et Laval
  • Projet « Grandir en santé » du CHU Sainte-Justine
  • Rénovations au Musée national des beaux-arts du Québec, à Québec
  • Station d’épuration de Gatineau
  • Station d’épuration de Montréal
  • Barrage des Quinze en Abitibi

Évidemment, plusieurs autres projets ont grandement avancé au cours de l’année et feront l’objet d’un appel d’offres très tôt en 2015 ou 2016.

Pour plus d’informations sur le PQI ou sur nos services de veilles des marchés publics, n’hésitez pas à nous contacter !

signature-4

Marché international : Comment le gouvernement peut vous aider

La firme Sécor-KPMG notait récemment que le gouvernement devait mieux faire connaître les outils mis en place pour aider les entreprises québécoises à s’investir dans les marchés mondiaux. Solutions Antenne a donc fait une partie du travail et identifié quelques organismes publics vous aidant à prendre d’assaut les marchés étrangers.

Continuer la lecture

Québec : Liste des organismes acheteurs

Outre les paliers gouvernementaux du fédéral, des Ministères provinciaux, des villes, des municipalités et des secteurs de l’éducation et la santé, il y a tout un palier qu’on appellera « élargi ». Il s’agit de toutes les entités autres plus ou moins connues qui sont de tailles différentes. Ce marché à connaître et à exploiter peut servir et est certainement un excellent marché pour votre entreprise. En y faisant référence, on parle habituellement d’un marché facile à percer vue la petite taille des organisations et leur autonomie.

quebec1

Continuer la lecture

Québec : Guide complet du fournisseur

Obtenez plus de contrats publics en vous inscrivant au fichier fournisseurs des organismes publics québécois, mais aussi en suivant les quelques trucs ci-dessous obtenus par Solutions Antenne en discutant avec plusieurs acheteurs. En prime, obtenez la liste exclusive des fichiers fournisseurs et des contacts au sein de plusieurs organismes publics québécois créée par Solutions Antenne.

Devenir fournisseur au Québec, difficile ? Pas vraiment.

Continuer la lecture

Libre-échange Canada-Europe : Tirez profit des nouvelles opportunités

Avec l’accord de libre-échange Canada-Europe qui est à la veille d’être conclu, plusieurs changements seront perceptibles au Canada dans la manière de faire affaire avec les gouvernements et organismes publics, comme nous l’avons déjà spécifié ici. Néanmoins, il n’y aura pas que des inconvénients à cet accord. Beaucoup d’avantages et de nouvelles opportunités en résulteront. En voici quelques unes :

L'accord de libre-échange Canada-Europe sera signé d'ici quelques semaines.

Continuer la lecture

Faire affaire en Ontario

Pour bien des Québécois, l’Ontario représente un potentiel intéressant mais reste toujours  un rêve qui ne devient jamais réalité. Pour quelles raisons les entreprises québécoises ne franchissent que rarement la frontière pour étendre leur marché en Ontario? Pourquoi la province voisine effraie-t-elle tant les Québécois?

Ontario-flag-contour

Continuer la lecture

Plan triennal d’immobilisations : ayez une longueur d’avance sur vos concurrents

 Vous vous êtes surement déjà dit qu’il serait plus simple de préparer des soumissions si vous étiez au courant des opportunités à venir. Les départements d’approvisionnements sont par contre avares de commentaires et vous renseigneront très peu, surtout si vous n’avez pas déjà eu de contact avec eux (dans le cas d’un nouveau marché, par exemple). Il existe cependant un moyen très simple de prévoir les appels d’offres à venir dans l’année et souvent pour plusieurs années. C’est le programme triennal d’immobilisations, le PTI, que les municipalités ont l’obligation de produire à chaque année.

PTI Continuer la lecture

Le développement de marché pour les nuls

Quand on entend développement de marché, on pense à 4 facteurs distincts : les marchés actuels, les nouveaux marchés, les produits actuels et les nouveaux produits. Ce sont les notions que l’on vise habituellement à améliorer au sein de son entreprise.

Dans les marchés actuels (les marchés dans lesquelles votre entreprise est déjà active), soit l’on veut augmenter les ventes des produits actuels, soit l’on veut développer de nouveaux produits. Dans les nouveaux marchés (les marchés convoités) soit l’on veut diversifier les marchés de nos produits actuels, soit l’on veut diversifier le portefeuille de produits.

2008-11-25_Postkarte_konform_v14.cdr

En bref, on vise quatre principales actions :

  • Augmenter les ventes
  • Diversifier les marchés
  • Développer de nouveaux produits
  • Trouver de nouveaux clients

 

Qu’en est-il des marchés gouvernementaux ?

C’est principalement la même chose au niveau gouvernemental. Par contre, les clients du gouvernement doivent d’attarder aux politiques d’approvisionnement.

Voici un exemple d’un plan de développement de marché gouvernemental :

  1. Investir dans le secteur qui rapportera un maximum, en y investissant un minimum
  2. S’informer sur les marchés visés et tous les marchés potentiels
  3. Dresser une liste des éléments comparatifs des marchés (produits/clients/avantages/désavantages) en les qualifiants par leur niveau d’investissement nécessaire
  4. Dresser une liste des objectifs à atteindre choisis
  5. Établir un plan (à moyen ou court terme) pour les échéances et les moyens pour atteindre ces objectifs visés

 

Un exemple concret :

Une entreprise d’aménagement paysager veut grandir et augmenter sa rentabilité. Les objectifs à court et moyen termes seraient possiblement ceux-ci :

  • Court terme : des investissements minimum pour des résultats maximum

Augmenter la rentabilité dès le départ en assurant une meilleure gestion des comptes et finances de l’entreprise. S’assurer que chaque client paie ce qu’il doit et à temps. Cela permettra à votre entreprise de pouvoir planifier les finances, en ayant réellement l’argent, et non «possiblement».

  • Moyen et long terme :

S’informer sur les nouveaux marchés, que ce soit au municipal, provincial ou fédéral, ça peut être une nouvelle branche du gouvernement que vous ne connaissez pas.

Dresser une liste des organismes qui vous intéresse, et ensuite renseignez-vous plus spécifiquement :

–          Y-a-t-il la possibilité de faire affaire avec cet organisme ? Si non, pour quelles raison ?

–          Quels sont les pré-requis ? (licences, certifications, etc.)

–          Combien de contrats par année octroie cet organisme, de quelle envergure, par quelle fréquence, etc ?

–          Quelle est la planification des dépenses de cet organisme ? Cherchez à consulter le PLAN TRIENNAL ou PLAN QUINTAL de l’organisme pour avoir un aperçu de l’orientation que prendront ses projets. Pour en savoir plus sur les plans triennaux ou quintaux, consultez cet article de notre blogue.

signature-4